Posts Tagged ‘nucléaire’

La Champagne, la nouvelle poubelle nucléaire de la France. A quel prix? Qui est gagnant dans cette affaire ? Le sénateur Longuet ?

dimanche 19 juillet 2015 199

C’est une honte écologique et politique.

Mais allons y. Puisque la France doit devenir une poubelle nucléaire, je propose que les déchets du monde entier viennent s’agglutiner sur nos territoires. Au moins on gagnera de l’argent……

barrl-159913_1280

Au vu des dépenses prévues on peut se demander pourquoi cet argent ne servirait pas plutôt à trouver une vraie solution pour les éliminer ?

 

L’écologie française est désastreuse, mais avec ce cavalier budgétaire on arrive aux sommets. c’est la gauche qui s’y colle ? je n’ose imaginer les diatribes vengeresses si cela avait été  la droite !

 

Ou passe le débat démocratique dans l’histoire ?

 

C’est excessivement grave, au niveau écologique, au niveau de la liberté, au niveau de la démocratie.

Et surtout c’est du grand n’importe quoi. Avons nous vraiment des personnes qui nous gouvernent ou sommes nous devenus une république bananière ?

 

http://www.boursorama.com/actualites/france-feu-vert-a-l-enfouissement-de-dechets-radioactifs-a-bure-d7d05a90e95be4d35950482e3689e6a5

 

La France plus belle ? Ou la France poubelle nucléaire ?

mercredi 5 septembre 2012 248

C’est une de ces questions existentielles que l’on se pose un jour, et qui revient vous hanter tout au long de votre vie.

Comme l’origine de la vie, le big bang ou les petits bonhommes verts.

Sauf que cette question est plus grave, elle fait peur.

En fissurant l’atome, en ouvrant une époque de prospérité économique sans précédent, avec de l’énergie coulant à flots, la production nucléaire d’électricité a offert à notre pays, et au monde , une énergie extraordinaire, une alternative aux produits fossiles (pétrole ou charbon).

Au début, malgré la peur que Les bombes sur le Japon ont pu provoquer, tout était rose. Le monde tournait, sans à coups, et un avenir radieux s’annonçait pour la fée électricité.

Oui, mais….pour notre malheur, la production d’un produit quelconque provoque toujours des déchets.

Quand la France comptait 50000 habitants, ce n’était pas très grave; ils pouvaient s’éliminer naturellement, ou être éparpillés suffisamment pour rester « invisibles » et sans danger.

Mais plus aujourd’hui. Les « déchets » de nos centrales nucléiares posent un véritable problème, sans précédent dans l’histoire humaine.

Car il est un problème. Si l’on sait actuellement retraiter les déchets nucléaires pour les « contenir » à peu près, on ne sait pas vraiment ce qui se passera dans le temps.

La question n’est pas de savoir s’il est possible de les enfouir sous terre sans danger, mais quand un accident arrivera t-il , car il sera forcément, à l’échelle de plusieurs millions d’années, temps nécessaire pour que la radioactivité diminue suffisamment.

On voit aujourd’hui les simples ravages du climat sur notre monde, les tremblements de terre et volcans en éruptions.

Quel que soit le site retenu, il existe un risque réel, qui ne peut être écarté, et ne peut être prévu.

Nous sommes des assassins à l’état virtuel, mais assassins futurs. Car il se produira forcément un accident; un jour proche ou lointain.

La solution de l’enfouissement n’et qu’un emplâtre pour cacher la misère.

Il est temps de s’interroger. Il n’est pas possible qu’une autre solution n’existe. Allons nous continuer à nous tuer ainsi, à petit feu ou brutalement, avec le nucléaire ?

Il est urgent de poser la question, et surtout d’en débattre.

Pas besoin d’être un scientifique pour comprendre les tenants et aboutissants de la question.

Il n’y a pas de risque raisonnable en la matière. Il y a un vrai risque, simplement, réel. Nous ne pouvons l’écarter parce qu’on nous le dit.

Posons la question, levons le voile de la dissimulation et de l’hypocrisie.

 

http://verdun.over-blog.net/article-23695280.html

 Nous devons savoir ce que nous voulons, pour nous et nos enfants, les futures générations.

Un dernier détail : qui pourra dire quelle langue nous parlerons et si la France en tant que telle existera dans plusieurs millions d’années? Comment prévenir les générations futures à l’échelle du million d’année des dangers de s’aventurer sur un site radioactif ?

la gestion de l’énergie : une vraie folie.

vendredi 24 août 2012 236

http://www.terraeco.net/Air-conditionne-la-facture-qui,45522.html

De la plupart des questions que nous aurons à résoudre dans les années qui viennent, la plus importante selon moi sera la gestion de l’énergie, en perpétuelle augmentation de sa demande.

 

Tout le reste en dépendra, que ce soit l’activité économique, la pollution, la santé, la croissance de la population…

On ne peut que s’alarmer de cette demande, pourtant légitime, à avoir plus frais.

Mais est ce que la question est vraiment celle la ?

 

Économiser l’énergie, ou l’utiliser autrement, certes. Mais il suffit d’un peu de bon sens pour comprendre que l’énergie fossile, qui ne peut être renouvelée, sera un jour, disparue.

Que faisons nous aujourd’hui pour satisfaire  cette demande si importante, amenée à croître?

Rien du tout, ou si peu.

Depuis la création du four solaire d’Odeillo, et l’usine maréemotrice de la Rance rien ou si peu n’est fait pour proposer des voies alternatives à cette demande en essor.

En France le tout nucléaire ? Mais et les déchets ? Quant au risque de contamination, surtout n’en parlons ps n’est ce pas ?

Sinon on exploite les derniers gisements de pétrole, de gaz, et on casse la roche au détriment de la nappe phréatique. Avec la pollution qui va bien.

Il est urgent vraiment aujourd’hui de faire pression sur l’ensemble des Etats du monde, sur les politiques et les financiers.

Car je n’ai pas envie de finir en mangeant du « soleil vert« .

 

par Mecanopolis

 

 

Déchets nucléaires : stockage de cent mille années ?

dimanche 30 octobre 2011 302

Un chiffre qui laisse pantois et rêveur : les pyramides d’Egypte n’ont que 5000 ans….

Et on veut nous dire que le nucléaire est sans risques ?

Et vous, vous en pensez quoi?

 

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/dechets-nucleaires-le-site-de-bure-devra-tenir-cent-mille-ans_34268/#xtor=EPR-17-[QUOTIDIENNE]-20111030-[ACTU-dechets_nucleaires_:_le_site_de_bure_devra_tenir_cent_mille_ans__]

Notre monde est fou, mais ne le sommes nous pas plus encore?

dimanche 3 janvier 2010 2

Je viens d’apprendre en furetant par hasard sur le net que nous allions absorber légalement (bien que cela se discute) des substances radioactives.

Action conso : Mobilisation contre l’ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les matériaux de construction

Environ 2B : http://www.enviro2b.com/2009/12/07/mobilisation-contre-l’ajout-de-substances-radioactives-dans-les-biens-de-consommation-et-les-materiaux-de-construction/

Actur environnement : http://www.actu-environnement.com/ae/news/campagne_criirad_arrete_matieres_nucleaire_contruction_8877.php4

Bella ciao : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article96335

Nous en absorbons déjà : http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/comment-le-recyclage-de-l-acier-disperse-de-la-radioactivite_195646.html

Libération : http://www.liberation.fr/vous/0101603882-les-aiguilles-de-votre-montre-sont-peut-etre-radioactives

L’arrété du 5 mai 2009 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020609175&fastPos=1&fastReqId=1194138308&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte

L’avis de L’Autorité de sûreté nucléaire : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=E7EEDCB541EF099C3868F61F39733F8A.tpdjo15v_1?cidTexte=JORFTEXT000020609449&idArticle=JORFARTI000020609450&dateTexte=20090514&categorieLien=cid

L’Article R1333-5 du code de la sécurité sociale : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=E7EEDCB541EF099C3868F61F39733F8A.tpdjo15v_1?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006909961&dateTexte=&categorieLien=cid

Mais dans quel monde vivons nous ? L’autorité de sureté nucléaire n’est pas particulièrement tendre. Pour qu’elle donne un avis défavorable, c’est que les suspicions de danger sont légitimes.

Pourtant le gouvernement a mis en place cet arrêté sans aucune discussion. Sans aucun débat préalable.

L’information prévue par le code de la sécurité sociale envers le public sera un simple site à destination du public. On peut déjà s’interroger sur la transparence de ce site…

Nos dirigeants deviennent fous ou bien faut il vraiment croire les tenants d’un complot mondial visant à éliminer une partie de la population?

Que devient le principe de précaution qui a été érigé en dogme ces temps derniers?

Il est anéanti sous un autre dogme beaucoup plus profitable celui de l’argent roi.

En attendant que les enfants de ces futurs morts en sursis réclament une indemnisation pour le préjudice subi comme les populations de l’archipel de Mururoa  :

Le nucléaire en France a toujours été la honte cachée de la République.

Ne parlons pas des incidents réguliers dans les centrales….des ouvriers contaminés…du secret défense attaché aux institutions de surveillance.

On ne nous donne pas le choix. J’affirme que la mise en veille des réacteurs nucléaires a été savamment orchestré afin de devoir faire appel à l’électricité de nos voisins, pour nous convaincre de la nécessité de pérenniser la filière nucléaire française, les français n’étant plus près à se passer de l’électricité.

Nous allons investir à nouveau dans le nucléaire, le courant écologique aidant, afin de contrer l’effet de serre , les émanations de gaz prometteuses de réchauffement climatique.

Mais nous ne savons toujours pas en gérer les effets de cette filière. Que faire des déchets? Les enfouir ? Il y a toujours le risque d’un éventuel tremblement de terre, de fuites….

Les incorporer à des matériaux de tous les jours serait la solution?

En ce cas pourquoi ne pas nous avoir demandé notre avis?

(pourquoi d’ailleurs les décrets d’application pour le référendum populaire ne sont ils toujours pas en place?)

J’affirme qu’il y a un  danger grave et imminent pour la santé et je demande à utiliser mon droit de retrait en urgence.

J’encourage tout un chacun à envoyer pétitions, ou signer les documents disponibles sur les différents sites contrant cet arrêté.

Le tout nucléaire, oui, mais sans les déchets.

samedi 12 septembre 2009 254

Tout le monde désire de l’énergie à bas cout, produite en quantité suffisante pour alimenter nos nouveaux jouets, appareils elctroménagers, téléviseurs plasma , lcd et nos ordinatuers et consoles de jeu.

De toute façon, il n’y aurait pas d’autre solution actuellement.

Le nucléaire et propre et sans danger, si l’on sait bien traiter les atomes. Et nous savons le faire, nous dit on la main sur le coeur, nous savons jouer avec, et apprivoiser les petis atomes nés de la fission.

Oui, sauf que depuis, sont passés les essais nucléaires du pacifique avec son lot de problèmes, dont un lagon mort et une population atteinte de divers cancers, un Tchernobyl qui a laissé des traces malgré les allégations de nos gouvernants qui se trouveront encore longtemps dans nos champignons ou notre thym…

Nous avons besoin du nucléaire, mais nous ne ssavons pas gérer les déchets. Et nous ne savons plus ou les emplier….

L’Etat recherche donc un site suffisament sécurisé pour pouvoir y enfouir tranquillement des déchets radioactifs.

Ce qui ne va pas sans mal, témoins La Marne ou l’Aube.

Ne aprlons pas des conséquences non calculées et non calculables d’un enfouissement sur des centaines d’années ou des millers d’années, alors que la palnète se réveille, malade de la pollution et du réchauffement, que les vents se forment violents, et que la terre n’est plus un havre de paix et de tranquillité, volcans et tremblements de terre se multipliant.

Au lieu de chercher des endroits ou sctocker nos poubelles, déchets du capitalisme économique, qui veut produire à tous prix, un challenge devrait prévoir un moyen de détruire définitivement ce risque radioactif, bombe à retardement pour nos descendants….