Posts Tagged ‘internet’

Nous ne nous appartenons plus. Cela fait déjà un moment.

jeudi 8 mai 2014 127

Vous êtes certain de vouloir ce téléphone portable dernier cri ?

 

A vos risques et périls !

Tant pis pour vous.

Moi oui car personnellement je me contrefiche de savoir si mes données seront utilisées ou pas. Encore que, logiquement, je devrais être rémunéré pour cela.

Quant à vous, avez vous vraiment envie que le monde entier sache que vous vous êtes arrêté boire un verre après le travail, ou que vous conduisiez en téléphonant  (vous ne le faites jamais ? Dommage votre téléphone dit le contraire ).

Lisez cet article.

Ensuite à vous de voir. Je continuerais à laisser les objets partager ma vie. Et vous ?

http://meta-media.fr/2014/05/08/recherche-confiance-desesperement.html

 

Publicités

Freiner l’innovation?

jeudi 19 décembre 2013 352

Il y a un moment que je dis le contraire. Nous devons innover et utiliser nos ressources. Si nous ne le faisons pas nous même , d’autres le feront pour nous.

C’est pourquoi il est clair que l’attitude complexe au regard de l’innovation du ministre du redressement productif laisse particulièrement perplexe, et dubitatif.

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-etat-ne-peut-heureusement-pas-reguler-innovation-leweb-13-arnaud-montebourg-erwan-noan-930970.html

« elle n’en révèle pas moins les difficultés de l’Etat à accepter les bouleversements de l’économie de marché en général et de l’écosystème numérique en particulier ».

Pourtant nous ne pouvons pas, nous ne devons pas freiner l’innovation, la créativité, la prise de risques.

Nous ne pouvons pas refuser le progrès, au prétexte qu’il tuera l’emploi.

Car c’est déjà fait. Si nous continuons à le refuser, nous finirons par devenir des dindons, se pavanant sur les ruines de l’industrialisation du 20eme siècle.

Et en ce cas les pays émergent nous écraserons. Sans état d’âme aucun.

Nous avons des atouts, des créateurs, scientifiques ou découvreurs, des talents, et de l’imagination.

Mais de plus nous avons une nation, complète, avec un appareil bureaucratique peut être excédentaire selon certain, mais avec des milliers de fonctionnaires à même de permettre la promotion d’un véritable plan national de création de richesses, intellectuelles, œuvres de l’esprit, avant leur production à haut niveau d’exigence, grâce à un appareil productif encore en place pour le moment.

Pourquoi, par exemple devrions nous laisser les japonais avec cette avance dans la robotique? Ou google et sa position dominante sur l’internet mondial ? Ou Apple et ibm et leurs ordinateurs ?

Mais surtout, nous avons des centaines de chercheurs d’excellence, et d’autres en train de se former, qui, si on leur en donnait les moyens, pourraient redonner à la France son image mondiale si méritée du siècle des lumières.

Mais c’est l’affaire de tous. Et d’abord de personnes au courant de ce qui se passe aujourd’hui, formées, empiriquement, puisqu’il n’existe pas de formation toute faire à ce niveau, sur ce qu’est aujourd’hui le capitalisme moderne, les arcanes du libre échange et du commerce mondial, et surtout des réseaux et d’un internet totalement interconnecté, sans doute plus que nous ne le souhaiterions, mais c’est bien la réalité,.

Nous sommes loin des espoirs de régulation d’un ministre qui ne maîtrise sans doute pas son sujet ? Ou ne comprend pas les enjeux actuels ?

La politique c’est bien, mais le bon sens pratique est fortement nécessaire aujourd’hui.

Pour gagner.

Bénévole recherché pour la gestion des sites

samedi 18 août 2012 230

Je recherche un bénévole à même de gérer les sites pour la partie informatique.

Je n’ai pas de gros besoins, mais je n’ai ni le temps ni la capacité de les gérer.

Il y a trois sites à gérer, et sans doute un quatrième un jour, mais une fois définitivement finalisés, un seul sera à modifier régulièrement.

 

http://www.fibromyalgies.fr

http://www.guerirdelafibromyalgie.fr

http://www.vousenpensezquoi.fr

 

J’ai surtout besoin actuellement d’une gestion de mes adresses internet et trouver un hébergeur autre que celui que j’utilise actuellement.

Réponse sur mabruetorka@gmail.com

 

Nous avons besoin de la fibre !!!!

vendredi 13 juillet 2012 194

Mr Billaut, en particulier, se bat depuis un moment, suivi par une communauté très large et visionnaires de personnes à connaitre, qui feront la société de demain : http://billaut.typepad.com/

Sa vison de la vie en 2.0, un internet à grande vitesse, une économie numérique de pointe, c’est le défi que nous devons relever en 2012, très vite, si nous voulons pouvoir nous relever économiquement.

C’était la vision de Jude Milhon qui réclamait des modem pour les femmes et du haut débit.

http://owni.fr/2012/07/12/modem-grrrl/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Owni+%28Owni%29

 

Le Cloud computing

dimanche 4 décembre 2011 337

Barbare comme non ?

Je trouve aussi.

L’informatique dans les nuages ça vous parle ?

Moi non plus. Heureusement que sur internet on trouve tout, et donc l’explication de ces termes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloud_computing

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/le-cloud-computing-explique-aux-nuls_248693.html

 

Est ce la panacée de notre société actuelle ? Pas si sur.

En tout cas de nombreuses interrogations restent sans réponses; vous pourrez lire mon commentaire à l’article de Mr Billaut

http://billaut.typepad.com/jm/2011/12/my-entry.html

Je reste dubitatif et me demande si ce n’est pas surtout un concept marketing, aux risques élevés de main mises sur nos vies.

La fin de l’internet illimité !

mardi 23 août 2011 234

sur le site OWNI

J’ai commenté cet article qui me concerne au premier chef.

Je n’ai pas besoin de bloquer la bande passante, mais je me sentirais orphelin sans internet à tous moments.

Je ne fais pas de téléchargements illégaux, je ne joue pas, je n’écoute que de la musique légale, et je vais peu sur les newsgroups ou les sites d’échanges de fichiers.

En revanche, j’utilise beaucoup forums, facebook, twitter et autres sites sociaux. Sans compter le mail.

Sans une connexion illimité, moi qui ai commencé très tôt, dans les années 1991 à fureter, quasiment les débuts en France, et qui suis passé par le RTC (réseau téléphonique commuté) , le numéris (double ligne téléphonique au prix prohibitif pour un résultat peu terrible), adsl aujourd’hui et je l’espère la fibre demain, je serais aujourd’hui totalement indisponible, perdu dans les méandres de l’oubli numérique.
C’est pour cela que ce combat me concerne au premier chef.

Il me concerne dans un second temps, pour mon autre combat, la fibromyalgie (maladie invalidante, fatigante et douloureuse voir sur le site ) et le handicap.

Internet est devenu aujourd’hui le moyen d’avoir un lien social très important pour des personnes qui ne peuvent plus se déplacer, sont bloquées chez elles sans pouvoir bouger, sortir.

C’est une fenêtre sur le monde pour un coût peu élevé (qui devrait être remboursé par la Sécurité sociale), qui permet de vivre un peu, par procuration, qui permet d’avoir une identité, une présence, une vie, un but.

Et c’est un lien de plus en plus important qu’il est important de ne pas interrompre.

Voici ce que j’ai proposé :

« En réponse à Slymayer .

Ce n’est quand même pas nouveau.

Prenons l’exemple des collant ou bas dont les fils sont chauffés pour pouvoir casser (filer) rapidement.

Ou la taxe sur les appareils enregistreurs pour « sauvegarder l’édition musicale et les droits des artistes ».

Et la taxe sur les supports enregistreurs.

Et la taxe écologique sur les appareils électro ménagers, la taxe sur les télévisions….

A laquelle on rajoute Hadopi (même si il n’y a qu’une amende et pas de taxe)

Ou ces lames de rasoirs conçues pour s’émousser rapidement…

Ou cette entente quand l’euro arriva pour « s’entendre » sur les prix.

Ou tous ces appareils qui pourraient durer éternellement et qui s’abîment si rapidement.

Ou le prix des abonnements téléphoniques qui s’envola juste avant l’avènement d’internet…sans compter les prix ahurissants de dépannages auparavant gratuits, ou la mise en place de services de renseignements payants !!!!

Et on parle depuis des années de rétablir la vignette automobile dont on sait qu’elle ne servit jamais aux vieux.

On peut y rajouter le timbre sur les pièces d’identité pourtant quasi obligatoires , le timbre pour aller en justice.

Il y a juste un bémol : cette fois ci, ce plan est cuit avant d’avoir été lancé !

Et si ensemble, solidaires, on s’attelait à l’ensemble des vraies questions, peut être que le monde irait mieux, beaucoup mieux. »

Bruno

J’ai besoin d’argent !

mardi 5 juillet 2011 185

 http://www.1and1.fr/?k_id=17322381

 

 

 

Bonjour.

Aujourd’hui c’est moi qui demande de l’argent.  Si !   Et j’annonce la couleur.

Pour payer mon hébergeur. En vous proposant un hébergeur, celui que j’utilise, à prix tirés. Ou pas cher.

Vous en aurez pour votre argent, remarquez. Mais il n’y a pas de pièges.

Toutes les solutions ont envisageables.

Du blog pour se faire plaisir, au site à plusieurs centaines  de milliers de visiteurs. Bien évidemment, les prix sont aussi différents.

La solution que moi, j’utilise, est valable pour un trafic normal. Ce blog pour le moment, n’a pas vocation à révolutionner la sphère internet.

Mais il est suffisant.

La plate forme est de toute façon évolutive si mes besoins augmentaient.

En passant par l’un des liens de cette page ou bannières, vous me permettez de payer mon blog, en souscrivant à l’une des offres proposées. C’est simple.

 

Maintenant, j’ai aussi  besoin d’argent, donc j’accepte les chèques, les virements, les mandats, les Western union, paypal , etc….Je prends tout , Dieu vous le rendra? C’est bien comme ça qu’on dit ?

 

Amicalement, Bruno

Nous faisons confiance à 1&1 pour nos noms de domaine – Réservez le vôtre dès maintenant pour seulement 6,99 € HT (8,36 € TTC) par an !

fr be mobi eu com net org info name biz cc tv ws  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article publicitaire, désolé !

Ah les bonheurs du net !

mardi 25 janvier 2011 24

Je ne vous parlerais pas ce soir des dangers de l’internet, mais d’un petit bonheur du net.

Une personne qui se reconnaîtra, que je ne connaissais pas, et qui se propose gentiment de m’aider à remettre en état les parties techniques de mes sites, blogs et forums, sans rien demander en échange.

Et pourtant elle a du mérite à le faire.

Ne serait ce déjà que pour arriver à comprendre mes demandes.

Mais aussi à cause de la masse de travail que cela implique.

Si internet est dangereux, en tout cas i lest aussi magique.

L’amitié peut en naître, malgré les distances.

Ou s’arrête la liberté d’expression ? Devant la puissance de l’Etat ?

mercredi 15 décembre 2010 348

En quelques années, le droit de s’exprimer est devenu facile.

Internet a tout changé.

Auparavant, la communication distante ou de masse passait de difficiles méthodes et des instruments plus ou moins au point.

Citons pèle mêle les tam tam, les signaux de fumée, les pigeons voyageurs, les sémaphores, le télégraphe, la diligence, la pirogue.

Entre ces divers moyens de communication le livre tient une place à part mais a permis de diffuser une connaissance mondiale, il n’a qu’à penser à la Bible ou au Coran.

Puis vinrent les technologies dites aujourd’hui de niveau 1.0.

Soit le téléphone,  le magnétophone, la télévision, le satellite.

Arriva l’informatique, puis la micro informatique…..

Et les réseaux, prémices d’internet, du world wide web (ou toile d’araignée mondiale).

Enfin, Google et facebook, Yahoo et youtube….

L’échange et les activités en e 2.0 étaient nés.

Le droit de s’exprimer est donc devenu aisé.

La messagerie, le courrier électronique a permis à moindre coût de pouvoir communiquer avec le monde entier (enfin celui non censuré comme la Chine par exemple) rapidement et avec un retour souvent immédiat.

Les chats, les forums les blogs permettent de constituer des groupes par intérêts de pensée ou de vie, d’intégrer de nouveaux contacts (choisis?) afin de communiquer toujours plus.

Le contenu des flux peut être enrichissant mais se cantonne souvent à des banalités qui pourtant trouvent leur place dans la sociabilisation de leurs membres.

Facebook a ses adeptes toujours plus nombreux, et aide les personnes solitaires à conserver un minimum de vie sociale.

Les courriers sont utiles, et permettent beaucoup de choses sans se déplacer, en particulier, et c’est tant mieux puisque de plus en plus de démarches ne peuvent se faire que de cette manière, la plupart des services publics n’ayant plus d’accueil physique.

Revenons cependant à la liberté d’expression.

Avant internet, l’information a toujours été censurée.

Mais il s’agissait de la presse ou des livres.

En plusieurs décennies, la presse a réussi sa mutation et sous couvert de liberté de la presse, on peut dire tout et son contraire. C’est d’ailleurs le moteur d’un journal dont le succès ne se dément pas « le canard enchaîné ».

Puis vint le 11 septembre…..et son cortège de peurs, de diables en boites, et de phobies.

Le danger était partout et en particulier le net en était responsable.

Tout ce qui avait permis le 11 septembre était disponible à tout un chacun, en plein jour, sans limite.

Et se posait la question de savoir si cela était bon. La réponse coulait de source : non!

Ce qui arrangeait bien certaines personnes, en particulier le gouvernement, qui allait pouvoir recommencer ses divers coup sous le manteau, sans contrôle, sous couvert du secret d’état.

Et se permettre de contrôler, encore plus qu’il ne le faisait déjà les flux internet mondiaux, les échanges privés.

La France aussi en a profité pour resserrer les boulons.

Et à mettre des bâtons dans les roues des nouveaux communicants (et des plus anciens).

La liberté des réseaux est devenue une Lapalissade. Mais les contraintes et la surveillance avancent à grands pas, refermant rapidement une porte ouverte vers la diffusion des idées et de la connaissance.

La censure était morte (pas tout  à fait d’ailleurs; la loi sur la presse et la jeunesse existant toujours), vive la censure.

Hadopi ou la loi sur n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique ont mis a mal la liberté d’expression et la confiance dans un réseau sur et démocratique.

Les derniers jours ont été marqués par diverses indications de l’emprise de l’Etat sur la liberté de communication et sur la surveillance accrue qui en résulte.

Tout est bon à dire, mais tout n’est pas bon à exprimer.

On savait déjà qu’il n’y avait qu’un seul discours qu’il faut croire, et qu’il ne fait pas bon dire le contraire.

Seul un courant politique a raison, et fait un forcing sans précédent malgré la négation de la rue pour passer en force des mesures injustes et iniques, inégalitaires et appauvrissantes.  Et ceux qui sont contre sont ennemis de la France.

S’élever humainement contre les retours à la frontière ou le délogement des squats dans le 93 est aussi une atteinte à la nation….

Oser se moquer devient un outrage et mérite une condamnation.

En revanche, certains (ou certaines) qui servent bien l’Etat , ont le droit de dire de grossières âneries qui permettent de s’assurer que ce sont de vraies ou vrais blonds.

1984 arrive, à grands pas; avec la réécriture de l’histoire…

http://www.actualitte.com/actualite/23266-cigarette-evin-tabac-tyrannie-oeuvres.htm

Et puis il y a eu WIKILEAKS et la peur. Peur non pas du public, mais des gouvernements qui voient leurs petits secrets dévoilés et vus ou lus par tout un chacun, soit monsieur tout le monde.

Et les tentatives rocambolesques pour empêcher la diffusion de ces données compromettantes.

Alors que ces données devaient et devraient à l’avenir être rendues publiques.

Au lieu d’avoir peur, les gouvernements feraient mieux de militer pour une vraie transparence. Et en profiter pour annuler le secret défense.

Au lieu de cela :http://www.zdnet.fr/actualites/wikileaks-l-armee-de-l-air-americaine-filtre-l-acces-aux-sites-de-presse-publiant-les-donnees-39756874.htm

La surveillance des personnes va maintenant se faire en violant le secret de la correspondance. Toute personne qui ne plaira pas ou proférera des idées en désaccord avec le pouvoir établi pourra voir ses communications téléphoniques ou ses mails espionnés sans contrôle judiciaire….

http://lci.tf1.fr/politique/ecoutes-une-information-du-canard-enchaine-dementie-par-matignon-6081236.html

Enfin je vous propose cet article pour aller plus loin : http://desgeeksetdeslettres.com/blog/pourquoi/liberte-de-la-presse-liberte-d-expression

Allons nous devoir nous battre dans notre soit disant démocratie pour conserver notre liberté d’expression et de conscience ?

Heureusement, j’ai une grande confiance admirative dans tous ces groupes qui travaillent « pour le plaisir et leurs convictions à diffuser des informations ou des outils libres et gratuits, qui font progresser l’humain, que ce soit dans des actions (les écologistes par exemple) ou des moyens (les promoteurs du libre par exemple) ou les idées (wikipédia bien sur, mais il y en a d’autres).


Technologie et progrès

dimanche 5 décembre 2010 338

La technologie la nouvelle frontière ?

Le progrès doit éradiquer la pauvreté.

Oui mais….

« certains ménages en Ouganda donnaient la priorité au temps de conversation sur mobile plutôt qu’à la nutrition ou à l’achat d’eau propre »

http://www.internetactu.net/2010/11/19/la-technologie-peut-elle-eliminer-la-pauvrete-12-la-technologie-nest-pas-le-progres/