En attendant elle s’en mêle bien, non ?

« A propos des déclarations des différents opérateurs ces derniers jours par médias interposés, Mme Pellerin a estimé que ces « invectives relèvent de la cour de récréation et (elle n’est) pas leur surveillante en chef »

La ministre à l’innovation s’exprime dans Le Parisien en ces termes.

Et veut par ordonnance redonner son pouvoir de police à l’autorité de régulation des télécommunications.

Cela changera t-il quoi que ce soit ?

J’en doute.

Je pense plutôt qu’il s’agit encore une fois de préserver certains systèmes économiques, certaines positions assises des deux principaux exploitants actuels.

 

Quatre licences en France…pourquoi pas 10 ou mille ? (oui je sais on va me targuer d’imbécile, mais est il normal que tout soit en définitive aux mains de trois ou quatre grosses entreprise?

Qu’est ce qui a changé par exemple dans le marché de l’électricité ou du gaz actuellement ?

Rien, pas plus que dans les télécoms…..

 

C’est bien dommage, et ça ne changera pas; et pendant ce temps nous attendons toujours la fibre optique dans chaque foyer. Ça serait vraiment bénéfique pour tout le monde cela, mais….pas prévu dans la hotte de Fleur; et c’est bien dommage.

 

Quel bel exemple d’intervention éclairée de l’Etat pour protéger le citoyen qui se perd effectivement dans des offres de plus en plus détachées de la réalité, il ne faut pas le nier.

Simplement dire « je ne suis pas surveillante en chef » et deux phrases plus loin affirmer utiliser le système des ordonnances pour remettre en ordre l’anarchie qui règne dans le secteur (une fois de plus …) c’est amusant.