Le professeur GADREY pour Alternatives économiques avait lancé un pavé dans la mare

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2008/11/29/les-etats-unis-instaurent-un-revenu-maximum-pour-sortir-de-la-crise

 

Il n’est pas dans mes habitudes de refuser l’étude d’un sujet aussi brulant qu’un cocktail Molotov et explosif.

D’une part, cette idée d’un salaire maximum mérite d’être mieux connu, dans une politique pas forcément anti libérale, mais simplement plus juste, mais elle a aussi pour mérite de provoquer à la réflexion afin de proposer de nouvelles pistes pour sortir de l’ornière d’une crise qui devient lassante.

Ce n’est pas le RSA qui sauvera les meubles; bien au contraire, du fait d’un équilibrage vers le bas, par le biais des vases communicants et la diminution ou disparition de certains autres avantages sociaux.

Nous allons droit vers

et Zanzibar, si nous ne provoquons pas une crise sociale salutaire.

J’en étais la de mes réflexions, quand je me suis aperçu, que, dans le même temps, nous approchions dangereusement de 1984.

Il est temps, grand temps de faire un virage à, au moins, 180 degrés.