Archive for the ‘Non classé’ Category

Vivons bon Dieu !

jeudi 19 novembre 2015 322

Nouvelle promenade dans Paris.

Bizarre atmosphère dans le rer. Haussman St Lazare parait vide, même si par obligation pas mal de monde se croise dans les couloirs.

J’atterris devant le Printemps. les vigiles sont omniprésents à toutes les portes. Eux aussi risquent leur vie. On les remercie quand eux?

 

On peut circuler facilement sur les trottoirs. Quelques vendeurs à la sauvette de marrons grillés sur leur poêle au dessus d’un caddy et quelques vendeurs de perche télescopiques pour selfie tentent sans y croire  de vendre leurs produits.

Les policiers sont aussi présents devant les vitrines, particulièrement devant le rer.

Mais c’est dans les magasins que tout bascule. Les allées sont désertes. Seuls les vendeurs et vendeuses témoignent de la vie de ces magasins; Pareil aux galeries Lafayette.

L’étage des jouets est d’un calme…Aucune tête blonde pour mettre de l’ambiance ce mercredi après midi. je n’en verrais que quelques unes devant les vitrines animées.

Pas de musique dans les magasin,s pas d’annonce.  Quelques touristes achètent, mais ils sont rares.

Je reviens par la ligne 11. La encore, cette ligne populaire d’habitude si animée, n’est que silence, casque entre les oreilles. Pas un mot échangé, pas de bruit sinon celui de la rame. Et pas d’enfants.

Sinon des regards, vite détournés. Attentifs. Personne ne commente les derniers événements.

 

Alors que faut il en penser ?

Bien sur la peur est là, présente. On se replie sur soi même, mais on affronte la réalité.

Simplement on est dans l’attente. Du lendemain, de la suite des événements. La situation n’étant pas stabilisée, forcément on s’interroge.

 

Mais justement, il nous faut aller vite au delà de cet immobilisme d’attente.

Même si nous sommes « en guerre », nous devons aller de l’avant. Et recommencer à vivre.

Pas forcément à consommer dans les temples du consumérisme parisien. C’est peut être d’ailleurs un bien ? Relativiser? il y a peut être plus important que consommer ?

 

Mais il nous faut vivre, et vivre bien, si ce n’est vivre mieux. Et surtout ne restons pas isolés, allons les uns vers les autres.

En espérant que la concorde de noël nous ramènera la joie et  l’espérance;

 

Quelques images et vidéos amateur des vitrines de cet après midi.

[robo-gallery id= »1975″]

 

https://www.facebook.com/MaBruetOrka

 

 

Publicités

Aux portes de Paris : Dijon

mercredi 14 octobre 2015 286

 

Dijon Panorama 02.jpg
« Dijon Panorama 02 » par François de DijonTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

 

 

 

Je viens récemment de parcourir le centre ville de Dijon. Un retour aux sources puisque j’y passais quelques agréables années.


Depuis Paris les Tgv sont nombreux et particulièrement agréables, pour une heure trois quart de trajet dans la plupart des cas;

La gare de Dijon complètement rénovée (pas vraiment à mon gout) a cependant conservé sa rotonde principale.

Il est aisé grâce aux bus et tramways de rayonner sur Dijon et la région.

Si vous êtes de passage je ne saurais trop vous conseiller que de profiter du magnifique et très bien entretenu jardin des plantes tout à côté, accessible par le passage souterrain. J’en ai profité pour m’y ressourcer un moment, à l’ombre des séquoias verts en particulier.

Un planétarium y a été installé.

De la gare, quelques minutes à pied ou par le tramway vous permettent de vous rendre au centre de la ville. Les vélos à disposition cependant nécessitent une carte et un abonnement, c’est un peu ennuyeux.

Centre ville qui a profondément changé marqué par l’implantation omniprésente du tramway.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir la rue de la Liberté fermée à la circulation ! La principale artère commerçante de la ville y a gagné en calme et sérénité.

J’ai apprécié de me promener aisément dans les diverses rues de la ville, contemplant à nouveau ses maisons à colombages si caractéristiques,

Image illustrative de l'article Place François-Rude
« Place du Bareuzai Dijon » par François de DijonTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

avec un passage obligé par la rue de la Chouette

Dijon - La chouette - PA00112267 - 001.jpg
« Dijon – La chouette – PA00112267 – 001 » par ThesupermatTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

pour la caresser du bout des doigts.

Le palais des Ducs de Bourgogne

 

Image illustrative de l'article Palais des ducs de Bourgogne
« Panoramique palais duc de Bourgogne » par Arnaud 25Travail personnel. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

n’a bien sur pas changé; je vous conseille le musée d’art moderne de la ville, très différent du parisien du même nom, mais pour moi beaucoup plus agréable, et chargé d’histoire. Vous commencerez sans doute la visite par les cuisines et ses énormes foyers.

Les rues piétonnes autour et le marché sont un régal. Et les trottoirs  sont pour beaucoup larges et accessibles aux handicapés.

La ville s’engage dans le développement écologique; elle en a toujours été la pionnière. Préservation des abeilles aussi bien dans les parcs que sur les toits, entretien des arbres et plantes ou pelouses au naturel, traitement des déchets (elle a commencé la collecte des encombrants avant même que le mot existe), réseau d’énergie repensés et actualisé pour des économies, malgré un éclairage superbe et chaleureux, bâtiments verts et écologiques, chauffage rénové et repensé…Il ait bon vivre à Dijon.

Et la ville le clame sur son site :  ville écologique, ville solidaire, ville attractive !

 

Si vous voulez du vert, c’est très aisé : le lac kir, à pieds ou en bus, les coulées vertes, les combes et les parcs sont nombreux.

La Côte d’Or regorge de trésors architecturaux. Je suis toujours sous le charme des magnifiques lavoirs restaurés de la région. Comme celui de Trouhaut par exemple.

 

La région vinicole vous attend pour la dégustation de ses vins réputés et si riches au palais.

 

Quant à moi mon trajet pourrait s’arrêter ici :

 

IMG Vignoble de Volnay.JPG
« IMG Vignoble de Volnay » par MpmpmpTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

 

Il y a tant de choses à dire de Dijon. Ville touristique par excellence, ou il ait bon vivre de par sa gastronomie et ses vins, ville plaisir et de détente, ville parée de lumières et de gaieté, Dijon change en se bonifiant. Mais reste toujours la capitale bourguignonne.

 

 

Cet article est un essai, et n’a aucune vocation publicitaire. Tous droits réservés. http://vousenpensezquoi.fr

 

Bonne et heureuse année 2015

jeudi 1 janvier 2015 0

Allez je cède à la tradition, et je vous espère une belle et excellente année 2015.

Et ce malgré le discours de notre François national.

Je le rejoins cependant sur un point.

La France, un grand pays ? Peut être pas.

Mais depuis un mois que je parcours à pied Paris et le début du 93, j’ai pu voir une dynamique, une effervescence, une volonté très loin de l’immobilisme, ou de la sinistrose que l’on veut nous vendre tous les jours;

Il y a une volonté terriblement forte d’aller de l’avant, de vouloir, et de créer.

Quant une commune fait le pari d’avoir plus de 50 % de logements sociaux, quand les grues de construction se matérialisent un peu partout, quand les équipements sont bien présents (je pense aux vélib et auto lib, tramways et métros, équipements et mobiliers urbains rénovés et propres, les jardins partagés, les communautés qui se mettent en place un peu partout, mais aussi ce changement , ce comportement bien plus humain auquel j’assiste un peu partout, de civisme (oui vous avez bien lu), d’écoute, de dialogue, c’est que la société évolue dans le bon sens.

De nouveaux services se mettent en place, au plus près des besoins des populations.L’immobilier est rénové, et magnifiquement (pas encore partout bien sur)<;

Et quand je vois, un 31 décembre des jeunes s’entraîner sur un stade, en plein après midi et dans le froid, je me dis que si l’avenir n’est pas rose, nous en avons au moins un.

Et cet avenir c’est avec vous que je veux le partager. En 2015 encore plus.

L’avenir est entre nos mains. 2015 c’est aujourd’hui.

 

Tous mes vœux de bonheur, de bonne santé, de joies. Pour un monde humain.

 

Merci à tous ceux qui m’ont aidé ces temps ci.

Merci à tous ceux qui se sont arrêtés pour me laisser passer (passage piéton ou pas).

 

Merci à tous ceux qui m’ont souri, ou ri.

Merci à tous d’être la. Tout simplement.

 

Et merci à tous ceux qui me donnent envie de continuer.

 

Bonne année 2015

Demain il faudra payer pour regarder la Tour Eiffel?

vendredi 21 novembre 2014 324

C’est bien parti en tout cas.

 

D’ici à ce que la Ville de Paris se dise qu’il n’y a pas de raison de ne pas le faire…..

 

En tout cas c’est tout à fait plausible, mais tellement désolant. Payer pour voir un monument…..

 

C’est ce qui arrive pour le Pont du Gard, ce joyau Gallo-romain, persistant durant les siècles et qui émerveillait Jean Jacques Rousseau :

http://fr.wikiquote.org/wiki/Pont_du_Gard

http://books.google.fr/books?id=w8DkxflYLBUC&pg=PA13&lpg=PA13&dq=Pont+du+Gard+Jean+Jacques+ROusseau&source=bl&ots=46qnVszmVF&sig=kRdCW6-R8SQ0Y0mkAzR2R8Zffj8&hl=fr&sa=X&ei=AJlvVIzNEM24abuGgsgO&ved=0CJ4BEOgBMBQ#v=onepage&q=Pont%20du%20Gard%20Jean%20Jacques%20ROusseau&f=false

 

http://www.pontdugard.fr/fr/la-2eme-vie-du-pont-du-gard

 

Payer pour voir ce monument sublime et grandiose !

http://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ131109052.html

 

En même temps ce ne serait pas la première fois….Mais c’est triste. Et mesquin.

 

La France en leasing ? Les robinets fuient en tout cas.

dimanche 9 mars 2014 67

Et ce n’est pas drôle du tout.

Je découvre atterré cette information sur le site de l’autorité de sûreté nucléaire.

 

http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Non-tenue-au-seisme-de-certains-robinets-mise-a-jour-du-06-03-2014

 

Je n’ai jamais trop aimé le nucléaire. Et si jusqu’à récemment (l’incident extrême du Japon, mais encore avant la Russie….) j’acceptais encore cette énergie dangereuse pour tout le monde (juste pour la planète en fait), c’était surtout la gestion désastreuse des déchets ultimes qui me posait problème.

Mais la c’est grave. Et si l’ASN se gargarise qu’aucun incident en définitive n’a impacté les hommes, je suis particulièrement inquiet quant à la maintenance préventive assurée par Edf en charge de l’exploitation et de la maintenance des dites centrales.

 

Il est vraiment temps de trouver d’autres sources d’énergie, et certainement pas les gaz de schiste. ( http://www.monde-diplomatique.fr/2013/03/AHMED/48823 ).

En espérant cependant qu’entre temps nous aurons les moyens pour réparer ces robinets qui fuient……Quel gaspillage, mais surtout quels risques nous prenons…..et pas seulement à cause d’un tremblement de terre (qui interviendra certainement un jour d’ailleurs)….mais à cause d’un manque de rigueur qui atteint aujourd’hui toute la société pour beaucoup de raisons.

A se demander si l’imprécision des programmes informatiques n’est pas la raison de tels errements….L’ordinateur handicapé comme modèle de société ? ( raccourci osé je l’accorde, mais pourtant ….).

Cumuler un emploi avec une retraite; une fausse bonne idée ?

mardi 11 juin 2013 161

C’est une situation qui tend à se pérenniser d’après l’Insee, particulièrement depuis 2006.

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/travailler-pendant-retraite-situation-plus-frequente-2006-2012.html?xtor=EPR-56

 

Est ce la bonne solution aujourd’hui avec l’augmentation du chômage et la diminution du plein emploi ?

Je ne le crois pas.

Je reviens sur mon idée de projet de société, que nous n’avons toujours pas en France, quand la Chine, le Japon, l’Inde ou d’autres poussent leurs nations respectives vers des perspectives enthousiasmantes (le mot est sans doute trop fort, et je ne discuterais pas ici des moyens utilisés, loin de nos débats théologiques axés sur la démocratie, l’égalité et le libre arbitre – même si l’Etat providence est appelé toujours à tous moments pour nous sauver- et je ne renie pas notre système républicain, qu’il n’y a pas si longtemps Ingrid Bétancourt, avant d’être prise en otage, citait comme exemple).

 

Bien des aspects de la société doivent être changés. Nous assistons, avec la crise (qu’elle soit voulue, provoquée ou non) à un véritable bouleversement d’une société française, au bord de l’explosion.

Je ne parlerais aujourd’hui que de retraite et emploi.

Mais tout devrait être revu, dans un plan d’ensemble véritable, avec une véritable envie de retrousser nos manches (et pas forcément en utilisant nos mains, mais d’abord nos cerveaux). Ce ne sont pas les mesurettes des emplois d’avenir qui suffiront à redonner confiance ou à absorber une masse de chômeurs désœuvrés, souvent amers, qui formeront demain pourtant ce quart monde désespéré, d’ou l’étincelle de la contestation destructrice pourrait voir le jour; avec le danger de voir disparaître notre société, sans aucun espoir d’une vie meilleure.

Allons nous continuer à voir des chômeurs (sans emploi par définition) perdre leur temps au mieux à se former difficilement à des métiers sans avenir sur le long terme (le nombre de femmes formées à poser de faux ongles est tout simplement inimaginable par exemple) ou des retraités cumuler leur retraite avec de petits emplois souvent mal payés ? Quand dans le même temps, le nombre d’emplois diminuent à toute vitesse du fait de la demande forte de meilleure compétitivité et de prétexte à économies.

Nous devons être inventifs, créateurs, imaginatifs.

Et ne pas persister dans la sauvegarde forcée à coût de mesures financières ingérables et sans lendemain d’emplois déjà perdus.

Les chantiers sont importants, et nous devons tous ensemble, la nation entière, aller dans un même sens.

Mais cela ne sera accepté que si un effort d’explication grandeur nature, un mouvement générateur est lancé.

Cela commence par des mesures fortes, à l’opposé exact de ce vers quoi nous allons aujourd’hui, et qui se résument pourtant à trois idées simples.

  1. Un retraité a droit à une retraite décente, quel qu’en soit le prix pour la société, qui lui permette de vivre, de se loger et de payer ses dettes. Un minimum social bien plus élevé qu’actuellement.
    1. Mais de ce fait un retraité n’a plus la possibilité de retravailler
    2. Etant indemnisé du fruit de son labeur passé, la reprise d’un nouvel emploi n’est plus possible
    3. Sauf s’il veut participer à l’envolée nationale de reconquête. En ce cas il lui est possible de travailler, mais gratuitement, pour la gloire. Sont prises en charges par la collectivité en ce cas les taxes normalement dues.Le but est effectivement de permettre à certains pour qui la retraite n’est pas une fin en soit, de faire oeuvre utile, tout en laissant la place aux jeunes générations. (en particulier son savoir faire, s’il existe, peut être transmis et transmissible aux jeunes.
    4. En ce cas il pourrait être envisagés quelques avantages compensatoires matériels.
  2. Les gains de productivité sont intégralement réinvestis soit pour créer de l’emploi, soit pour de la recherche, par le biais de mise en commun dans des universités ou centres, pôles de compétences, financés par ceux ci.
    1. Les actionnaires éventuels bénéficieraient d’un minimum garanti de dividendes, mais pas plus, afin d’éviter une marche forcée vers des gains de compétitivité à marche forcée sans réelle justification.
    2. Le Cnrs chapeauterait l’ensemble de la recherche, tous azimuts, avec la possibilité en particulier pour les retraités le désirant, d’obtenir des moyens pour y participer.
  3. Il nous faut nous atteler à la résurgence de l’emploi, c’est vital. Mais pas forcément un emploi de main d’oeuvre bon marché, corvéable facilement; mais d’un emploi qualifié, productif, intelligent, ambitieux, non limité par des carcans bureaucratiques ou hiérarchiques.
    1. De l’emploi pour des jeunes, formés véritablement
    2. De l’emploi pour les chômeurs actuels, du vrai emploi, qui n’aura que faire des statistiques de productivité. Nous pouvons aujourd’hui réguler le marché du travail, redonner du souffle à des entreprises moribondes, asphyxiées par des gains de productivité qui mettent à la casse les ouvriers , employés et cadres.
    3. Mais il nous faut surtout et premièrement refondre notre appareil de production, nous recentrer sur nos besoins propres. Il n’est plus admissible de devoir dépendre de la Chine ou d’un autre pays pour tel objet nécessaire à notre vie. Nous devons être capable de vivre quasiment en autonomie complète, malgré le marché mondial, vivre en autarcie; mais mieux à terme, redevenir une puissance exportatrice, par justement notre capacité à couvrir toutes les gammes des objets nécessaires à notre société.

L’emploi est nécessaire, vital. Mais pas un emploi qui détruit l’humain,; comme aujourd’hui, porteur de ressentiment, opprobre et de troubles (physiques ou mentaux.).

Il nous faut ce projet, une nouvelle société, qui offre sa chance à chacun.

Je veux y croire !

Tant de personnes sont volontaires, énergiques, dont la créativité est gâchée par la recherche d’un petit boulot de subsistance, alors que leur imagination et leurs capacités sont sans limites.

« il est urgent de ne plus attendre »

Un don de moelle osseuse ? C’est simple !

lundi 13 mai 2013 132

Alerté il y a quelque temps lors d’un don du sang (don que je pratique couramment depuis mes 18 ans) qu’une collègue avait besoin pour son fils gravement atteint d’un don de moelle osseuse je me suis renseigné et remplit un simple questionnaire ici :

http://www.dondemoelleosseuse.fr/

 

Quelques temps après je reçus une plaquette d’explication, les coordonnées de l’hôpital gérant le don.

Puis un questionnaire à compléter et renvoyer, ce qui, m’expliqua une secrétaire, évite à certains donneurs incompatibles de faire un déplacement inutile.

Un rendez vous me fut fixé assez vite pour un prélèvement sanguin.

Ce fut aujourd’hui, à l’hôpital Robert Debré de Reims (centre hospitalier universitaire).

Je fus reçu par une charmante doctoresse, très au fait de la question, éclairant chacun de mes points d doute (ma question principale concernait l& douleur ou les risques de complication). Elle m’a rassuré complètement.

Il ne me restait plus qu’à compléter le questionnaire avec elle, de signer mon consentement et mon autorisation, et d’effectuer un prélèvement sanguin de deux tubes afin de caractériser et fournir le fichier (totalement anonyme) des caractéristiques des donneurs.

Et voila. C’est simple non ?

Et ca peut sauver des vies !

Ps : tous les frais sont pris en charge)

J’ajoute que c’est un engagement personnel, que vous êtes libre d’arrêter à tout moment..

Mais pour moi, il n’y a pas d’autre choix.

Comme le don du sang, ou le don de mes organes en cas de mort, ce don possible est un vrai don, sincère, sans demande en retour. Il ne me coûte rien, si ce n’est une grande satisfaction. La certitude d’accomplir une belle oeuvre, peut être insignifiante à mon niveau mais pourtant si signifiante pour celui ou celle qui recevrait cette moelle.

Le cerveau cet inconnu.

dimanche 20 janvier 2013 19

De bonnes nouvelles en perspective dans le cadre de l’aphasie, cette maladie qui diminue les capacités de communication de l’individu ou les supprime complètement.

L’aphasie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aphasie

 

En effet suite aux dernières études publiées sur le rat, le cerveau pourrait récupérer des capacités partielles par l’utilisation de parties non touchées.

http://www.rtflash.fr/aphasie-cerveau-conserve-toujours-capacite-recuperation/article

 

Ce qui m’intéresse dans cet article ce n’est pas tant la récupération de l’aphasie, c’est surtout la preuve (on le savait déjà mais il bon de le prouver encore) que le cerveau est un organe complexe » qui n’a pas offert tous ses secrets, loin de la.

Espérons que d’autres recherches pourront donner de nouvelles perspectives d’espoir et des applications intéressantes avec peut être la découverte de nouvelles capacités de celui ci.

Bénévole recherché pour la gestion des sites

samedi 18 août 2012 230

Je recherche un bénévole à même de gérer les sites pour la partie informatique.

Je n’ai pas de gros besoins, mais je n’ai ni le temps ni la capacité de les gérer.

Il y a trois sites à gérer, et sans doute un quatrième un jour, mais une fois définitivement finalisés, un seul sera à modifier régulièrement.

 

http://www.fibromyalgies.fr

http://www.guerirdelafibromyalgie.fr

http://www.vousenpensezquoi.fr

 

J’ai surtout besoin actuellement d’une gestion de mes adresses internet et trouver un hébergeur autre que celui que j’utilise actuellement.

Réponse sur mabruetorka@gmail.com

 

Or nos valeurs d’excellence devraient toujours faire rêver en 2012.

vendredi 13 juillet 2012 194

« Or nos valeurs d’excellence devraient toujours faire rêver en 2012. »

http://www.lepoint.fr/societe/le-reenchantement-du-monde-ne-reussira-que-par-l-ecole-12-07-2012-1484886_23.php?xtor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20120713

 

 

« le déterminisme social est plus important aujourd’hui qu’il y a 25 ans. »

 

Peut on lire cela et laisser faire ?

C’est tellement inconcevable aujourd’hui. Tous les problèmes de notre société sont résumés dans cette vision de la vie sociétale montrée du doigt, avec ses solutions Par Marie Rose Moro.

Je veux croire que nous allons mettre enfin en oeuvre notre solution, républicaine, patriotique et éclairée, afin que l’intégration ne soit plus un discours réservé à la haine raciale, mais un véritable essor de notre France si souvent chantée et copiée comme un exemple de démocratie et d’acceptation des différences, terre d’asile et de culture.

 

Nous ne pouvons nous contenter d’économies de bouts de chandelles, de restrictions ou de taxations.

Nous devons encore promouvoir et préparer la France de demain, en accompagnant tous ses enfants.

Nous en avons encore les moyens, les atouts.

La volonté ? Encore la, il suffit de voir ses émissions de télévision à grand spectacle ou l’on nous montre ses incroyables talents. Mais aussi ces nouveaux entrepreneurs, qui se lancent quitte à y perdre tout dans de nouveaux challenges, de nouvelles entreprises. Ou ces chercheurs, étudiants, jeunes et moins jeune, à la volonté sans faille et aux sacrifices nombreux, forgerons de cette nouvelle entité hexagonale.

Tout peut encore arriver. Nous pouvons encore espérer et participer à la reconstruction nationale. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.

Reconstruction des cerveaux, tant abîmés par une éducation nationale à bout de souffle malgré les moyens énormes mis en oeuvre.

Reconstruction des personnes, en proposant non pas un pacte social, mais un projet , un vrai projet pour demain, un projet sociétal complet, auquel devraient participer tous les citoyens de ce pays, rassemblés par un but et une envie commune, sortir la France de son marasme et de sa sinistrose, dans une vision d’avenir de la société de demain.

Construction des outils et des infrastructures de l’avenir.

Recherche fondamentale et appliquée dans la prévision et la création d’un avenir commun.

Pour cela, nous devons pouvoir donner à chacun sa chance, donner de l’espoir à tous, proposer une vie décente à l’ensemble des personnes habitant sur ce territoire, qu’il soit natif de ce pays ou de passage.

Nous devons investir, non pas dans des projets sans lendemain, mais dans des projets innovants, et dans toutes les directions possibles.

Nous devons pouvoir nous lever chaque matin et découvrir les nouvelles réalisations de la veille.

 

La France est capable de modeler les montagnes, vivre dans l’espace, atteindre d’autres planètes, sonder les océans, domestiquer le feu nucléaire.

Et nous ne serions plus capable d’offrir un avenir et une vie décente à l’ensemble des concitoyens ? Je ne veux le croire.

Mobilisons nous pour un monde juste, un monde meilleur, un monde ou personne ne sera sur le bord de la route. C’est possible.

 

Parce qu’un enfant qui naît doit avoir la possibilité de vivre dans un monde beau.