Les nouvelles technologies de l’énergie à Singapour

Les nouvelles technologies de l’énergie à Singapour

« Aussi, à l’instar de ce qui a été entrepris il y a une trentaine d’année pour promouvoir le secteur biomédical à Singapour, les organes gouvernementaux tentent désormais d’équiper l’île d’infrastructures de pointe et de main-d’oeuvre qualifiée pour répondre aux futurs besoins des industries du secteur de l’énergie. Pour ce faire, ils n’hésitent donc pas à investir dans des programmes d’expérimentation des NTE et tenter d’attirer des experts de renommée mondiale pour former les singapouriens. »

Je le répéte maintenant depuis un certain : c’est cela que nous devons faire, sans nous occuper de l’argent dépensé, sinon dans ce but de futur investissement productif; mais pour cela il nous faut décupler tous azimuts nos possibilités de recherches et de recherche applicative.

Seule cette optique nous permettra de surmonter notre retard dans les dix prochaines années.

Sinon, ne rêvons pas; d’autres feront à notre place, et nous n’aurons plus qu’à suivre.