Patrimoine des ministres. Vous en pensez quoi ?

http://arretonsloecumenisme.blog.lemonde.fr/2012/09/23/vivre-heureux-malades-par-irene-droit/

 

Vraiment, je vous pose la question. Vous en pensez quoi, vous de cette publication du supposé patrimoine réel de nos ministres ou membres du gouvernement ?

Je suis dubitatif quant à moi. La vérité vraie serait celle la ?

Pourquoi pas, admettons, mais j’aurais aimé une certitude, avec par exemple une simple vérification administrative ou par huissier.

Mais surtout, est ce important ? quel est l’intérêt réel de ces publications, si ce n’est de mettre en porte à faux des hommes et des femmes qui ne voulaient peut être pas voir leur vie si publiquement rendue.

 

Je n’ai qu’une exigence quant à moi, mais elle est de taille. Et quasiment impossible à exaucer, j’en ai bien peur.

C’est l’honnêteté, la probité, la déontologie politique.

Ce qui, en somme est demandé à l’ensemble de l’appareil d’Etat, aux fonctionnaires pour ne pas les nommer, mais qui doit être aussi l’apanage du simple citoyen.

Les lois sont faites pour sanctionner  les manquements, le vol, la filouterie, la malversation.

L’homme politique n’est pas au dessus des lois. Bien au contraire. C’est à lui qu’il appartient de faire légiférer le parlement pour des lois justes.

Mais est ce vraiment par un étalage de patrimoine que l’on pourra arriver à assainir le monde politique et éviter des affaires fâcheuses ?

Ce que nous attendons, ce serait plutôt des hommes et des femmes qui dirigent notre pays dans une direction, la meilleure pour tous, avec le soucis bien compris de l’intérêt général. Et pas celui des intérêts particuliers,

 

Vous en pensez quoi, vous ?

 

Une opportunité commerciale

Et hop un peu de pub.

N’empêche que cela ne coûte rien d’essayer !

Alors d’habitude je vous mets en garde contre ce genre de plans. Pour le moment je n’ai rien trouvé à redire, puisqu’il n’est pas demandé d’argent.

Bien sur de temps en temps quelques sollicitations, mais rien de bien méchant.

 

Amicalement.

 

Bruno

Les arnaques continuent et pleuvent.

Heureusement que mon logiciel de messagerie, Google, veille au grain.

Je vous rappelle l’adresse pour dénoncer : signal spam

En voici une encore dans la ligne habituelle :

Bonjour cher Ami,

Je sais que cette lettre vous parviendra telle une surprise, pour la raison que nous ne nous connaissons pas, mais soyez rassuré je ne viens pas avec de mauvaises intentions.

Je suis Mr. Francois COMPAORE, Directeur du département d’audit d’une BANQUE au Burkina Faso, au cours de mes recherches dans cette banque, vers la fin de l’année 2008, j’ai trouvé un montant énorme de Quatorze millions cinq cent mille dollars Américains (US14.5M) qui avait été déposé dans un compte depuis 1999.

A partir d’une recherche approfondie, j’ai découvert que ce fond a été déposé par un Étranger qui est décédé au cours d’un tremblement de terre en Iran en 2003.Vous pouvez voir cela sur le site ci-dessous: http://news.bbc.co.uk/2/hi/3348613.stm

Et depuis lors, ce compte est resté sans aucune activité ni aucune réclamation de qui que ce soit, c’est à cet effet que je sollicite humblement votre aide et votre coopération afin de vous présenter à la (SGBB BANK DU BURKINA FASO)comme étant le bénéficiaire de ces fonds pour notre bien commun.

Soyez sûr que toutes les procédures seront surveillées ici par moi jusqu’à ce que vous réceptionniez ces fonds dans votre compte bancaire.

Nous partagerons cette fortune comme suit : 35% pour vous, 5% pour toutes les dépenses effectuées au cours de ce transfert et 60% pour mes associés et moi.
Rassurez vous que ce transfert est sans risque, à 100%, car nous avons pris toutes les dispositions pour son bon déroulement.

Nous avons prévu un délai de 14 jours ouvrables pour amener la banque à procéder au transfert de ce fond dans votre compte bancaire.

En outre, cette transaction devrait être traitée avec la plus grande confidentialité pour la simple raison que je suis toujours en service dans cette banque.

Si vous êtes prêt et intéressé par cette affaire, donnez-moi une réponse afin que je vous envoie plus amples détails sur son déroulement.

Merci pour votre coopération.
A bientôt
Francois COMPAORE.

Stérile et cancéreuse

J’en ai assez, je susi vraiment excédé par ces messages qui prennent les gens pour des imbéciles.

Je présume pourtant que si ces messages continue à être reçu c’est que de temps en temps une réponse est faite.

C’est pourquoi il est important de diffuser ces informations pour faire connaitre ces bandits qui profitent de la crédulité humaine.

Voici le dernier message que j’ai reçu :

elianecouret@sfr.fr à elianecouret
afficher les détails 15:29 (Il y a 6 heures)

Bonjour

Je me nomme Éliane COURET née le 31-mai-1948, veuve sans enfants, et originaire de l’Île-de-France dans le 75008 arrondissement, 26 avenue Mati-gnon.Je suis stérile c’est à dire sans enfants.

J’envisage de faire une donation partielle de mes biens, J’ai travaillé dans le secteur pétrolier au Koweït, je désire qu’une partie de cet argent soit versé à différentes associations, orphelinats et aux personnes se trouvant dans le besoin.

Je désire de tout cœur vous faire don de cet argent évalué à environ 903.000 (Neuf cent trois mille Euro) qui est jusqu’à ce joue détenu dans un compté bloquer dans une banque étrangère. Je souffre énormément d’un cancer que je n’arrive presque pas à trouver le sommeil, tourmentée de savoir ce que servirait mon argent de placement après mon décès, je veux bien que cela se retrouve dans les mains d’une personne consciente et qui a la crainte de Dieu avec un cœur ouvert et généreux pouvant en faire bon usage; Mais qui ? Je ne sais pas ! Si vous le pouvez de tout cœur et accepter user sciemment cela fais le moi savoir, je vous prie !

Veuillez me contactez dès que possible si vous êtes d’accord pour mon offre. Mme Éliane COURET
Je vous pris de me répondre directement sur mon Émail personnel: elianecouret@hotmail.fr
Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous.

Envoyé depuis SFR Mail. 10 Go de stockage – en savoir plus.

Envoyé depuis SFR Mail. 10 Go de stockage – en savoir plus.

Riches, pauvres, même combat ?

A l’heure ou l’on apprend que un français et un belge  se partageraient le lot de 75 millions de l’euro million de vendredi et ou le gros lot de la loterie italienne n’est toujours pas tombé, on tombe des nues quant au comentaire par le ministre de l’économie et des finances concernant l’écart en augmentation entre riches et pauvres.

En effet, d’après la réponse au sénateur Roland Courteau, cet écart n’est pas si grand, diminuerait même, et la différence serait due aux différents systèmes de calculs utilisés par l’INSEE.

Les déshérités de la république peuvent être amers; surtout que réaliste, le ministre ne nous rappelle pas moins cependant les promesses d’augmentations de certaines allocations pour amenuiser ces différences.

Pourtant, la consomation chute (sauf les voitures, grace aux primes d’aide à la casse), les vacances ne sont pas prises, et le panier moyen des ménages augmente en cout et diminue en quantité.

Pourtant une France à trois vitesses deux vitesses se met en place, avec ses désordres sociaux qui s’ensuivent du fait de l’insécurité, de la misère, de la ségrégation, et de la peur de l’avenir, voire du non avenir qui arrive pour beaucoup.

Vivre avec 456 euros est impossible aujourd’hui. En dessous de 880 euros on est en plein dans la pauvreté.

Nous avons donc

  • les riches,
  • une classe moyenne en extinction
  • et une nouvelle classe pauvre émigrée récente, souvent illégalement venue ramasser les miettes de nos pubelles pleines.

Il fut un temps pas si ancien ou nous accueillions pour fabriquer nos routes et nos autoroutes une population venue de nos anciennes colonies, attirée par un monde meilleur.

Nous avons complètement raté leur intégration.

Ce brulôt social ne pourra se satisfaire très longtemps de statistiques étatiques sans exiger un mieux être social.

Il est urgent, je le répète à nouveau, de penser un projet de société, offrir une perspective d’avenir à une population qui attend des signes forts de l’exécutif.

Un projet de société qui accepte les différences.

Que deviennent par exemple les travailleurs des années 60, population particulièrement touchée par le dépaysement, pour qui la retraite, après une vie de travail en France, aurait du être le retour au pays. Pas vraiment français, étrangers dans leur propre pays.

Si nous n’arrivons pas à une intégration dans un projet commun, plus large encore que la France, au minimum basé sur une Europe élargie au bassin méditérannéen et à l’Afrique noire, nous risquons d’éclater, dans un premier temps, mettant fin à la cohésion voulue par Charlemagne et Napoléon (encore qu’ils ne furent des exemples parfaits); puis arrivera le morcellement et le retour à la barbarie.

Déja se profile depuis quelques années le culte des petits chefs, le retour à un intégrisme religieux particulièrement stupéfiant dans notre République (quelle que soit la religion, particulièrement musulmane et catholique), l’apparition de sectes apocalyptiques  pour qui le jugement dernier est pour demain.

La montée de certains intégrismes, la fureur déclenchée par des symboles amène à prendre peur et à vouloir tenter de se protéger; l’ambiance de danger soulevée par le terrorisme mondial présume de nouveaux dangers pour la vie, et pour une société actuellement policée.

S’y rajoute en vrac la montée de divers mouvements altermondialistes, sous couvert d’écologie, la peur de la disparition de notre monde due à la pollution, les divers secteurs en guerre dans le monde pour des raisons souvent curieuses et certainement pas justifiées, provoquant génocide, famine, misère…l’essor de nouvelles maladies alarmantes, les possibilités accrues d’attentats terroristes bactériologiques.

Une longue liste pourrait être élaborée des diverses peurs et inquiétudes de notre monde actuel.

Ce n’est pas en proposant des jeux et du pain que l’on fournira une solution de facilité. La crise est la, les peurs sont réelles.

Espérons que nous réagirons mieux que la Grèce antique ou Rome…..

Ces civiliations que nous admirions, mais qui batirent leur prospérité sur l’esclavage….