Livre : Douglas Kennedy : à la poursuite du bonheur

Avons nous le choix ou la vie nous impose t-elle ceux ci?

Le résumé du livre parle d’une histoire d’amour.

Certes, et magnifique. Sur fond d’après guerre, en Amérique, et du maccarthysme. Période difficile américaine, qui laisse encore des traces.

Avons nous droit au bonheur et pouvons nous en décider ? pouvons nous être acteurs de notre propre vie, ou ne sommes nous que figurants, avant la touche finale ?

Et devons nous laisser conduire, accepter de trahir nos idéaux, notre conduite peut elle et doit elle être guidée par la société et ses diktats?

Essayons de faire du mieux possible, c’est le message de ce livre. Sans oublier de pardonner.

Dans notre société d’aujourd’hui, ou tout n’est plus que faux semblant et apparence, ce livre rappelle que nous ne sommes que des hommes, ou des femmes, souvent faibles, mais que seule la morale nous grandit.

Une lecture agréable, une fin intéressante. Tous les conditions pour un bon roman, à la finesse du trait constante.

Beaucoup voudraient ressembler à la protagoniste principale de ce roman, qui vit ses rêves, malgré échecs et désillusions, et sa désillusion. Sa liberté ne sera jamais remise ne cause.