E-cigarette ou E=Mc2 ; je t’aimes moi non plus.

Je prends la précaution de préciser que cet article est actuellement libre de toute publicité et de toute société sponsorisant celui ci.

Si cependant un partenariat avait lieu vous en seriez informé précisément.

 

La E-cigarette ou cigarette électronique fait couler tellement d’encre (électronique) que je n’ai pu résister au plaisir d’en discuter ici.

Ayant à mes côtés l’une de ses fans de nicotine, adepte des bronchites à répétition et de la clope du matin (et du jour et du soir et de la journée) à côté de moi, son intention de passer à ce produit alléchant par tous ses aspects ne pouvait que me plaire.

Le résultat fut probant…..pour un temps.

Je pense que certaines personnes pourront ainsi au minimum diminuer leur consommation de tabac.

D’autres reviendront au tabac….Mais beaucoup d’autres pourront ainsi vapoter en toute tranquillité, gagnant sans doute beaucoup de points au jeu de la vie.

Quand à notre système de santé il en sera heureux, car un grand nombre de personnes ne subira sans doute pas les affres de la dépendance au tabac et de ses méfaits insidieux.

 

Et les lieux publics seront eux aussi plus sains.

Quand aux discussions sur l’innocuité ou pas de ces cigarettes électroniques, elles ne devraient même pas avoir lieu d’être.

 

Sauf que les intérêts de beaucoup de personnes sont liés à ce nouveau marché émergent en croissance exponentielle.

Et en particulier les marchands de tabac qui poussent à hue et à dia pour récupérer ce juteux marché.

 

Tout ce que je sais quant à moi, et ce malgré les observations de la HAS  (http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/21/e-cigarette-le-ni-oui-ni-non-de-la-haute-autorite-de-sante_4351521_1651302.html )

c’est le plaisir retrouvé en lieu fermé (un appartement par exemple) d’une atmosphère sans tabac, sans cendres voltigeantes, sans mégots dans des cendriers débordants et sans odeurs désagréables.

Et cela vaut plus que quelques interrogations sur la nocivité supposée de ces cigarettes électroniques.

Je dis moi que la Has se trompe.

Il faudrait mettre à libre disposition, et dans des distributeurs cigarettes et produits, et multiplier les possibilités de prendre plaisir à vapoter.

Et au lieu d’y mettre un frein, nous servir de nos possibilités industrielles pour inonder le marché mondial de produits de qualité.

Ce sera le seul bémol que je mettrais : il nous faut des garanties absolues quant aux produits mis en vente, car le danger vient actuellement de produits en libre accès non fabriqués en Europe.

 

Mais à ce sujet, aucun des acteurs concernés, Has, ministère de la santé, ou direction de la cooccurrence ne sont très bavards.

Quant aux informations à connaitre pour vous faire votre propre opinion :

http://www.medscape.fr/voirarticle/3600254

http://www.medscape.fr/voirarticle/3600038_1

 

Ah au fait dernier petit plaisir : ne pas geler en fumant sur le trottoir !

 

Quel plaisir inoui !

Dommage pour la Has, et dommage pour les marchands de tabac….

Quant aux jeunes….ne vaut il pas mieux les voir vapoter que sniffer de la drogue ?

 

 

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :