Archive for janvier 2014

E-cigarette ou E=Mc2 ; je t’aimes moi non plus.

lundi 27 janvier 2014 26

Je prends la précaution de préciser que cet article est actuellement libre de toute publicité et de toute société sponsorisant celui ci.

Si cependant un partenariat avait lieu vous en seriez informé précisément.

 

La E-cigarette ou cigarette électronique fait couler tellement d’encre (électronique) que je n’ai pu résister au plaisir d’en discuter ici.

Ayant à mes côtés l’une de ses fans de nicotine, adepte des bronchites à répétition et de la clope du matin (et du jour et du soir et de la journée) à côté de moi, son intention de passer à ce produit alléchant par tous ses aspects ne pouvait que me plaire.

Le résultat fut probant…..pour un temps.

Je pense que certaines personnes pourront ainsi au minimum diminuer leur consommation de tabac.

D’autres reviendront au tabac….Mais beaucoup d’autres pourront ainsi vapoter en toute tranquillité, gagnant sans doute beaucoup de points au jeu de la vie.

Quand à notre système de santé il en sera heureux, car un grand nombre de personnes ne subira sans doute pas les affres de la dépendance au tabac et de ses méfaits insidieux.

 

Et les lieux publics seront eux aussi plus sains.

Quand aux discussions sur l’innocuité ou pas de ces cigarettes électroniques, elles ne devraient même pas avoir lieu d’être.

 

Sauf que les intérêts de beaucoup de personnes sont liés à ce nouveau marché émergent en croissance exponentielle.

Et en particulier les marchands de tabac qui poussent à hue et à dia pour récupérer ce juteux marché.

 

Tout ce que je sais quant à moi, et ce malgré les observations de la HAS  (http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/21/e-cigarette-le-ni-oui-ni-non-de-la-haute-autorite-de-sante_4351521_1651302.html )

c’est le plaisir retrouvé en lieu fermé (un appartement par exemple) d’une atmosphère sans tabac, sans cendres voltigeantes, sans mégots dans des cendriers débordants et sans odeurs désagréables.

Et cela vaut plus que quelques interrogations sur la nocivité supposée de ces cigarettes électroniques.

Je dis moi que la Has se trompe.

Il faudrait mettre à libre disposition, et dans des distributeurs cigarettes et produits, et multiplier les possibilités de prendre plaisir à vapoter.

Et au lieu d’y mettre un frein, nous servir de nos possibilités industrielles pour inonder le marché mondial de produits de qualité.

Ce sera le seul bémol que je mettrais : il nous faut des garanties absolues quant aux produits mis en vente, car le danger vient actuellement de produits en libre accès non fabriqués en Europe.

 

Mais à ce sujet, aucun des acteurs concernés, Has, ministère de la santé, ou direction de la cooccurrence ne sont très bavards.

Quant aux informations à connaitre pour vous faire votre propre opinion :

http://www.medscape.fr/voirarticle/3600254

http://www.medscape.fr/voirarticle/3600038_1

 

Ah au fait dernier petit plaisir : ne pas geler en fumant sur le trottoir !

 

Quel plaisir inoui !

Dommage pour la Has, et dommage pour les marchands de tabac….

Quant aux jeunes….ne vaut il pas mieux les voir vapoter que sniffer de la drogue ?

 

 

Publicités

Un monde fou… Et pourtant….

samedi 18 janvier 2014 17

Valérie, Valérie, Valérie…….

Toute la presse, tous les médias sont au chevet de Valérie.

Non pas pour se préoccuper de sa santé, mais pour tenter d’en tirer un scoop…Et les apprentis journalistes en herbe ne sont pas en reste à l’affût du tweet outrecuidant qui fera le buzz.

Il n’y a plus que Valérie Trierwiler qui compte. La France est suspendue à son apparition, à son souffle.

Et vit avec délice un feuilleton à suspense sans doute plus captivant que « plus belle la vie ».

On est passé dans la cour des grands, des Grands de ce monde et (malheureusement ) de leurs petitesses (ou de leur humanité si risible et si triste ?).

Je n’épiloguerais pas sur les tenants et aboutissants de la vie privé de cette femme, ou sur celle de son futur – ex amant, qui est aussi président de la république , normal. Normal de ne pas épiloguer car tout a pu être dit, et si jamais les commentateurs en avait oublié, il suffirait de se référer aux nombreux commentaires en dessous de chaque article qui commente ce feuilleton Harlequin (la série de livres que l’on appelle à l’eau de rose, vous savez ?)

Je suis effectivement en accord avec les quelques 70% de français qui estiment qu’il s’agit de vie privée, qui ne nous regarde pas, au même titre que celle de tout couple. Et surtout je n’ai pas vraiment le temps ou l’envie de m’y intéresser.

Je n’épiloguerais pas non plus sur les différentes questions constitutionnelles, fiscales, politiques, sociales que ce imbroglio n’ont pas manqué de soulever. Et en particulier sur le coût financier, réel ou supposé, de la liste civile d’une femme à qui on reproche de ne pas être mariée à ce jour…..Car  tout a pu être dit, tout et son contraire…

Je refuse en revanche la méchanceté de certains envers une femme et un homme, qui apparaissent sur certains forums.

Car l’on oublie trop facilement qu’il s’agit non pas d’un président « normal », mais d’un homme et d’une femme , normaux !

Cet intérêt des médias, exacerbé par une certaine catégorie de personnes, qui suivent, lisent, commentent, critiquent, n’arrange pas nos affaires.

Celle de Valérie Trierwiler, qui aujourd’hui, aimerait sans doute pouvoir être une marmotte et hiberner dans un cocon pour ne plus avoir à supporter opprobre et méchanceté, et je suis d’accord avec cet article :

http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/pitie-pour-valerie-trierweiler-17-01-2014-1781175_264.php

Comme l’auteur de cet article je dis : cela suffit.

Celle du président (encore que…..)…..

Celle de la France, ridiculisée sur le plan international (remarquez, Dallas et compagnie n’ont plus qu’à se rhabiller, on a fait fort, très fort…).

La notre, car pendant ce temps la, les réformes, excessives et profondes continuent, emmitoufler dans ce feuilleton kafkaien et ubuesque.

La notre, car J’ai l’impression que tout est en train de se figer, dans l’attente du résultat de ce feuilleton, qui paralyse toute décision et surtout notre président.

Car même si nous avons un président fort (je n’en doute à aucun moment, ce qui ne veut pas dire que je sois d’accord avec ses décisions politiques; je crois simplement qu’il sait au moins autant cacher son jeu que son prédécesseur…Mitterrand), nous avons aussi un président normal…et ce genre de mésaventure ne permet pas de garder une t^te forcément froide et un comportement serein.

Nous avons grand besoin, et Valérie aussi, de tourner la page, une page de notre histoire qui risque de rester gravée dans le marbre, au même titre que les aventures des prédécesseurs de notre nouveau petit potentat, président ou monarques royaux.

Ce sera en fait la vraie leçon qu’il y a à tirer de tout cela : la royauté n’est pas morte, les privilèges non abolis.

 

Mais c’est bien peu.

La France, les Français méritent mieux.

Et pas seulement une vision à très court terme, à base d’économies de bouts de chandelles.

Peut être une vraie vison pour La France, un vrai projet de société ?

Mais la, je crois que cette vision, je ne l’ai vu qu’en rêve…..

 

 

 

 

 

 

Marie – Madeleine recevra ses pierres. Ou la honte de la haine.

mardi 14 janvier 2014 13

Je suis ébahi ; et outré.

Nous sommes en République.

La loi et l’ordre doivent être respectés.

Pourtant, je vois sur les forums, et les commentaires des articles de blog se déverser un torrent d’insanités de haine, de mensonges, et de diverses autres idioties qui me laisse pantois.

Par exemple sur un sujet qui fait le buzz actuellement :

http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/oui-valerie-trierweiler-est-plaindre,47299

 

 

 

Serions nous devenus aussi obtus, aussi grossiers, aussi méchants ?

Nous avons encore le droit de dire librement ce que nous voulons, ce que nous pensons.

Nous avons le droit de ne pas être en accord avec les autres.

Nous avons le droit de réfuter, de contrer, d’exposer les incohérences d’un discours.

Mais pourquoi susciter de la haine et de la violence ?

Pourquoi immédiatement s’emporter et partir dans des vindictes si grossières et si peu tentantes à lire ?

Et cela se voit aussi dans de simples jeux, sans gains possibles, ou le refus de perdre l’emporte sur la sérénité et laisse entrevoir l’instinct primaire de sauvagerie de l’humain que certains d’entre nous ne peuvent s’empêcher de montrer.

Cela se voit aussi dans des altercations lors d’accidents bénins de circulation, ou d’emportements violents sur les lieux publics pour telle ou telle peccadille comme un simple regard…

Enfin, cela se voit aussi par la judiciarisation de notre société qui ne trouve plus qu’à se défendre par ce moyen……

Au lieu de revenir aux valeurs de la vie normale :la discussion, la tolérance, l’humanité.

Le Christ pourrait se retourner dans sa tombe car  Marie Madeleine n’a pas fini d’être lapidée !

Quelle triste France, que les français sont tristes sires.

Pourtant n’aurions nous pas mieux à faire ?

Par exemple travailler pour une société plus belle, plus franche,  plus épicurienne ?

Travailler pour un monde beau, simplement.

Ou bien devrions nous laisser s’exprimer les penchants les plus acerbes et déplorables de nos concitoyens, au prétexte de la liberté d’expression ?

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203235069978-closer-et-dieudonne-affolent-les-moderateurs-de-sites-internet-642155.php

La Culture, avec un grand C.

vendredi 3 janvier 2014 2

Le journal de TF1 propose ce soir un reportage sur l’un de nos fleurons : notre patrimoine, qui génère un chiffre d’affaires de 60 milliards par an ! Plus que l’agriculture !

 

Je n’ai jamais rien proposé d’autre que la mise en valeur de celui ci ; nous avons la une ressource inépuisable, et une source de nouvelles royalties pour très longtemps.

 

Pourquoi ne pas profiter pour de bon de ce que nous avons, et rayonner à nouveau sur le monde grâce à notre Culture?

Nous avons une richesse incroyable, encore très insuffisamment mise en valeur et mal connue, en particulier dans nos campagnes.

Il ne tient qu’à nous d’en profiter, et d’en faire profiter les touristes.

Mais encore pourquoi ne pas filmer nos trésors architecturaux, proposer des formations culturelles, des portails culturels???

 

Toutes les initiatives sont bonnes, et l’investissement , nous l’avons déjà fait depuis quelques centaines ou milliers d’années (je pense aux grottes rupestres et aux peintures…).

C’est 670000 emplois mais je suis certain que nous pourrions en créer énormément (et je reviens sur mon idée d’archivage électronique en masse).

Et si nous avons nous aussi un Disneyland, les eaux de Versailles ne valent elles pas aussi de nous mesurer au barnum mondial?

Si nous sommes dans la mondialisation outrancière des échanges, autant en profiter !