Archive for novembre 2009

Burka : addendum

dimanche 29 novembre 2009 332

Petit addendum à mon article sur la burka. J’avais promis de ne plus intervenir sur le sujet, mais les virus se propageant, l’actualité m’oblige à y revenir.

En effet la grippe H1N1 et la rapidité de sa propagation (tiens au fait ne devrions nous pas passer au plan 5.b?) impose de reconnaitre le bien fondé de certaines pratiques choquantes pour le monde occidental.

Et si le port de la burka était un mal nécessaire pour tous (hommes et femmes)?

Au lieu d’un minuscule masque peu efficace, de vaccins couteux, et difficiles à distribuer, la burka pourrait être une solution raisonnable et d’un cout modéré.

La solution à un grand problème de santé pourrait bien venir de la main d’Allah.

burkagrippe.porcine.burka.jpg

« UN NOUVEAU PACTE SOCIAL EST NECESSAIRE EN FRANCE »

samedi 28 novembre 2009 331

« UN NOUVEAU PACTE SOCIAL EST NECESSAIRE EN FRANCE »

Tiens, le président du Sénat Gérard Larcher, suggère un nouveau pacte social (basé sur les idées allemandes).

Il nous avait habitué à de plus curieuses propositions…

Un nouveau pacte social, c’est ce qui aurait du être envisagé avec la réforme de la réduction du temps de travail, qui fut une occasion ratée.

Nous verrons ce qui ressortira de cette idée.

Informatique à l’école

samedi 28 novembre 2009 331

Je publie ici un communiqué de l’EPI qui permet une mise à jour de mon article http://vousenpensezquoi.fr/2009/09/19/la-navrante-histoire-du-flop-de-leducation-nationale-dans-le-plan-informatique-et-maintenant-les-netic/

« Cela permettrait également de mettre en place pour la classe de seconde, dès la rentrée 2010, un « enseignement d’exploration » en informatique (actuellement absent de la liste proposée), avec une montée en charge et une généralisation progressives. L’informatique, et les technologies numériques en général, étant des composantes de la culture générale du citoyen, leur enseignement doit être proposé au plus grand nombre. »

Il est dommage que cet enseignement ne voit le jour que dans deux ans. Dans deux ans il sera trop tard. C’est aujourd’hui que nous devons mettre mettre en place les outils de demain.

A quand un plan informatique pour tous pour tout le monde, toutes les populations ; jeunes et moins jeunes et personnes âgées?

Comment pourrions nous nous passer de l’émergence des talents informatiques ou de l’expérience de nos ainés quand on voit comme ceux ci se sont appropriés l’outil informatique.

Bonjour à tous et toutes.  …

vendredi 27 novembre 2009 330

Bonjour à tous et toutes.

Cette histoire est révélatrice de divers comportements témoins de notre société…. http://2.xfru.it/rsLdFn

fibromyalgies.fr : nouveau bil…

jeudi 26 novembre 2009 329

fibromyalgies.fr : nouveau billet: Risques et dérives sectaires dans les domaines de la santé, du bien-être et du développement per…

La sécurité sanitaire ou l’action des pouvoirs publics : la grippe ou virus h1n1

mercredi 25 novembre 2009 328

Ce virus aura déjà fait couler beaucoup d’encre (bien que cette locution devienne actuellement obsolète).

Nous ne reviendrons pas ici sur les diverses polémiques quant à l’action du gouvernement en cette période de crise, les diverses valses hésitations, et les appels au calme, avant d’entre maintenant dans une phase de dissémination de la crainte, savamment orchestrée dans les médias par quelques cas mortels, ou la promesse visuelle de poumons abimés de nourrissons.

Nous poserons simplement deux questions :

Pourquoi ne pas avoir simplement fermé les frontières, toutes les frontières ?

Cela aurait été si simple. Mais peut être n’était ce pas viable économiquement?

Dans la même veine, pourquoi ne pas avoir distribué les masques immédiatement? C’était encore une possibilité relativement simple.

Moi qui suit en contact avec le public dans un endroit qui peut accueillir plusieurs centaines de personnes de tous horizons, dont des personnes en exclusion totale, je n’ai toujours pas reçu de réponse à cette légitime demande!!!

Mais la question principale est l’accès à la vaccination; ainsi que les non dits, les volte faces, les allégations, les duperies…

En effet, et c’est maintenant confirmé depuis hier, Les doses de vaccin ne sont pas en quantité suffisantes; la campagne durera au moins jusqu’en février 2010. Ce qui veut dire que des personnes mourront faute d’être vaccinées à temps, puisque si l’on écoute nos politiques, et particulièrement notre ministre de la santé, la vaccination est absolument nécessaire.

Nous sommes vraiment dans un drôle de monde. On nous apprend que si l’on ne se fait pas vacciner il y aura des morts….Et qu’on pourra revendre nos doses de vaccins inutilisées. (A qui et quand?).

Mais que l’on ne pourra se faire vacciner de suite.

Pendant ce temps on trouve des souches nouvelles mutantes en Norvège…..Et des vaccins provoquant des suites assez difficiles à accepter.

La question de la montée en débit sur le territoire

vendredi 20 novembre 2009 323

France Telecom va inclure la fibre dans son plan stratégique “de refondation”
Après avoir gelé les investissements dans la fibre, France Telecom repart à l’assaut dans un vaste plan d’actions transervsal. La question de la montée en débit sur le territoire inspire aussi l’opérateur.
http://www.itespresso.fr/france-telecom-va-inclure-la-fibre-dans-son-plan-strategique-de-refondation-32488.html

http://www.itespresso.fr/franc…

vendredi 20 novembre 2009 323

http://www.itespresso.fr/france-telecom-va-inclure-la-fibre-dans-son-plan-strategique-de-refondation-32488.html

Un essai de réponse au rappor…

mardi 17 novembre 2009 320

Un essai de réponse au rapport sur la santé mentale demandé par Saisine de la Secrétaire d’Etat Nathalie Kosciusko-Morizet en charge de la prospective et du développement de économie numérique portant sur l’installation d’un groupe de travail « santé mentale » au Centre d’analyse stratégique.

Il fait suite pour la secrétaire d’Etat au rapport de la Commission sur la Mesure de la Performance Économique et du Progrès Social (lire l’article de wikipédia).

Si le rapport a le mérite d’avoir été réclamé afin qu’un débat s’instaure, j’avoue être resté sur ma fin.

A ce propos, je n’en vois guère de retombées à ce jour, que ce soit médiatiques, syndicales ou associatives.

C’est comme si aujourd’hui, on ne savait pas trop quoi faire des conclusions, admettant que le travail est intéressant, mais que les mesures à prendre restent du domaine de l’inconnu.

Les 350 pages de ce rapport donnent quelques indications, mais peu de solutions.

Et renvoient à la société civile le soin de se prendre en charge et de prendre en charge les populations fragilisées.

Si l’on reconnait aux pouvoirs publics une nécessaire action, il semble que ce sera aux acteurs actuels et habituels de mettre en oeuvre des solutions souvent empiriques, car aucun recul n’est actuellement possible sur ces personnes qui souffrent dans leur chair, dans leur âme, d’un déficit de bien être, d’une acceptation de leur place dans une société de plus en plus menaçante et fragilisante.

La volonté est sans équivoque de reconnaitre la question, d’admettre des difficultés de mal être pour certaines catégories de populations, mais dans le même temps la volonté est claire de miser, en préparant l’opinion aux nouveaux problèmes que seront dans les années à venir de grands défis de société, sur une prise en charge citoyenne de ces questions, afin d’éviter le recours à des financements publics pour les traiter.

C’est d’ailleurs le titre même du rapport « la santé mentale, l’affaire de tous; une approche cohérente de la qualité de vie ».

Pourtant, le stress est devenu un phénomène de société. la maltraitance reconnue et sanctionnée. La dépression en augmentation, le mal être, le mal vivre des notions réelles aujourd’hui. Les consultations sur ces sujets en constante augmentation, la médecine du travail en première ligne.

Il s’agit bien d’un phénomène qui ne contraint pas  une catégorie mais concerne l’ensemble de la population, qui devient aujourd’hui, à la différence peut être d’il y a une trentaine d’années ou il existait sans pour autant être clamé (encore que le mouvement hippie, mai 1968 en ait été des proclamations) une constante de toutes les strates.

Ou l’on apprend aujourd’hui que ce phénomène touche les personnes âgées, les enfants, les adolescents, les ouvriers ou les cadres, les employés ou les femmes au foyer, les célibataires comme les couples.

Saisine de la Secrétaire d’Etat en charge de la prospective et du développement de l’économie
numérique portant sur l’installation d’un groupe de travail « santé mentale » au Centre
d’analyse stratégique.

Avis d’appel au mécénat d’entreprise pour l’acquisition par l’Etat d’une œuvre présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national dans le cadre de l’article 238 bis 0 A du code général des impôts

jeudi 12 novembre 2009 315

Sur le journal officiel, retranscrit par le site légifrance (une vraie réussite ce site comme celui du serice public) on peut lire :

JORF n°0262 du 11 novembre 2009 page 19633
texte n° 151

AVIS
Avis d’appel au mécénat d’entreprise pour l’acquisition par l’Etat d’une œuvre présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national dans le cadre de l’article 238 bis 0 A du code général des impôts

NOR: MCCF0925480V

Le ministre de la culture et de la communication informe les entreprises imposées à l’impôt sur les sociétés d’après leur bénéfice réel qu’elles peuvent bénéficier de la réduction d’impôt sur les sociétés prévue à l’article 238 bis 0 A du code général des impôts égale à 90 % des versements qu’elles pourraient effectuer, la limite de 50 % de l’impôt dû au titre de l’exercice considéré, en participant à l’acquisition par l’Etat, pour le musée Fabre de Montpellier, de l’œuvre, ci-après, qui présente un intérêt majeur pour le patrimoine national :
Un tableau de Nicolas Poussin (1594-1665), Dieu fleuve dans un paysage, huile sur toile, 77 × 88 cm, réalisé vers 1625.
Ayant appartenu à la collection de Cassiano dal Pozzo (1583-1657), mécène et ami de Nicolas Poussin, ce tableau constitue un témoignage exceptionnel du début de la carrière romaine du plus grand peintre du classicisme français au xviie siècle. L’acquisition de cette œuvre offrirait une opportunité unique de reconstituer l’intégralité d’un tableau dont la partie droite représentant Vénus et Adonis est déjà conservée au musée Fabre de Montpellier.
Sa valeur d’achat est fixée à 1 800 000 euros.
Les offres de versement, établies selon le modèle prévu par l’instruction de la direction générale des impôts 4-C-6-02 n° 184 du 24 octobre 2002, doivent être adressées à la direction des musées de France, 6, rue des Pyramides, 75041 Paris Cedex 01, où les dossiers relatifs aux trésors nationaux et œuvres présentant un intérêt majeur pour le patrimoine national peuvent être consultés par les entreprises intéressées.

Il me vient une idée : pourquoi comme cela se fait déjà pour certaines parties du patrimoine national comme les bacs du jardin de Versailles ou ses statues, ne pas proposer un mécénat amélioré à la portée de tout un chacun ?

Un mécénat qui en outre pourrait rayonner dans le monde entier.

Elevons un musée du mécénat.

Nous avons suffisamment de friches industrielles en France pour que dans chaque région soit élevé un musée du mécénat, ou, au moins, dans un premier, utilisée une aile d’un musée régional existant.

Ce tableau nécessite 1.8 millions d’euros. C’est à la fois énorme et peu.

Pourquoi ne pas proposer une souscription nationale basée sur le mécénat.

Walt Disney propose ses pierres devant son entrée du parc. Pourquoi ne pas proposer une partie du tableau ?

Nous avons toutes les facilités techniques, technologiques à ce jour. Le mécénat d’entreprise est une chose. La largesse publique est bien plus sympathique, et la popularité d’une oeuvre pourrait s’en trouver fortement multipliée.

Chaque donateur moyennant un paiement sécurisé se verrait remettre une carte d’accès libre à toute heure du jour et de la nuit, disponible comme il l’entendrait.

Les modalités sont à définir, mais permettraient de proposer de multiples possibilités de mécénat.

Qui ne serait pas tenté d’avoir à lui un morceau du sourire énigmatique de la Joconde ?

Maj du 18 novembre 2009 :

Nous avons reçu une réponse du Chef de la mission du mécénat
Ministère de la culture et de la communication/Secrétariat Général/DDAI, quasi immédiatement en réponse à un mail envoyé reprenant cet article.

L’idée serait déjà réglée.

Si je n’ai pas plus d’explications pour le moment, je dois dire que je suis agréablement surpris par la rapidité de la réponse.

A suivre donc.