J’ai toujours été un Geek maudit !

Du plus loin que je me souvienne, la nouveauté, la technique, la technologie, mais surtout les gadgets m’ont toujours attirés.

Tout petit, déja, le flipper électro mécanique me fascinait (sa disparition  quasi totale me laisse nostalgique d’une époque révolue, ou après la classe, nous allions dans l’arrière salle d’un café jouer, quand nos moyens nous le permettait ou regarder les autres jouer, en échangeant quelques menus potins.

Les premiers automates divinatoires de fêtes foraines, les premières impressions de tshirt assistée par ordinateur, le palais de la découverture, le musée des arts et métiers m’ont empli d’envies insatisfaites et de désirs technologiques.

La vidéo en noir et blanc portable, la radio m’ont un moment épanoui.

La science fiction, avec Asimov en particulier ,et Bradbury m’ont tramsporté vers des futurs pas si lointains, et m’ont donné l’envie de réfléchir sur la prospective, notre avenir.

Puis est arrivé Apple et machintosh. Un autre monde s’est ouvert devant moi que je n’ai jamais plus quitté.

Passa, brièvement, le minitel.

Et vint l’internet, la communication, la vidéo échangée, les photos publiés, les premiers sites et les premiers blogs.

Bien sur le téléphone mobile entra en action. Il me serait impossible de m’en passer, même si je téléphone très peu.

J’adore les derniers gadgets technologiques, les bidules absolument inutiles mais indispensables, dont on ne pourrait se passer.

Sauf que…

Je n’ai jamais pu garder un ordinateur plus de quelques mois ou années.

Mes ordinateurs expirent de trop de contenus divers et inutiles, de trop de programmes supprimés aussitôt testés, de fichiers poubelles gigantesques de mes visites sur le net, de la saturation de la mémoire et des disques durs.

Je n’ai jamais assez de mémoire, de place, d’espace, ou de force de calcul.

La faute ne vient pas toujours de moi. Par charité je ne citerais pas le système utilisé pour gérer mes ordinateurs depuis que j’ai abondonné Apple (je m’en mords encore les doigts) qui vous expose à des pannes aléatoires fréquentes et à des surchauffes peu appréciées des cartes mères.

Mais j’ai néanmoins un mauvais oeil qui m’oblige à reformater mes ordinateurs très souvent, qui m’a permis de passer des temps très longs devant des écrans noirs ou bleus en attendant que les systèmes veuillent bien redémarrer, se reconnecter, se remettre en marche…

Aujourd’hui encore, mon site mabruetorka.net se trouve perdu sur la toile car j’ai réussi à me faire bloquer par mon hébergeur au motif que les autres clients du serveur mutualisé que j’utilise se plaignaient de lenteur.

Inquiet, après avoir supprimé des plugins, je retrouvais ma base de données, intacte….Ouf.

Par chance, je trouvais au même moment un hébergeur de listes médicales. Au passage, suite au transfert, furent supprimés trente mille fichiers inutiles….

Et mon site est à nouveau en berne.

J’ai le mauvais oeil…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.