Archive for août 2008

http://www.ecrans.fr/Spore-le-jeu-big-bang,4975.html

samedi 30 août 2008 242

SPORE le jeu big bang ou vous êtes Dieu

J’attendais depuis de nombreuses années un modèle de ce genre qui n’est en fait qu’une brillante adaptation marketing à la sauce 2.0 de jeux sortis sur ce modèle dans les années 1980-90.

Rapidement il s’agit de donner vie à des personnages que l’on a fabriqué. On est Dieu, en quelque sorte.

Deux points sont à remarquer :

– Les tenants du Darwinisme qui partent profil bas, ce qui est très symptomatique du « money is money » chers à nos très chers amis américains A ce sujet voir :

– L’engouement même avant la sortie du jeu et l’ouverture d’une boite de Pandore appelée à démontrer et à publier sous formes principalement phalliques des représentations ésotérico-éotiques de certains de nos concitoyens.

Ce sera en tout cas un laboratoire sociologique hors pair, et gageons que de nombreuses études seront menées sur ce thème, de l’engouement suscité par le jeu, au danger d’y jouer trop longtemps ou trop jeune, ou des changements sociaux ou politiques (nos hommes politiques seront amenés à y jouer, je tiens le pari…) que ce jeu détermineront dans nos sociétés occidentalisées ou non.

Ce sera une révolution culturelle, certainement plus encore que sim city ou les sims, et le prélude à un nouvel essor des réseaux et des technologies, you tube par exemple ayant déja prévu un espace dédié pour la présentation des créations des joueurs !

Publicités

Le robot qui rêvait.

dimanche 24 août 2008 236

Ce n’est peut être pas le meilleur des livres d’Isaac Asimov, mais il pose des questions qui sont réellement d’actualité aujourd’hui.

De plus, sa conception des trois lois de la robotique : tout un édifice de pensée et de philosophie qui me plait particulièrement.

 

Je vous conseille la lecture de ces quelques nouvelles, mais toute son oeuvre est source de félicité mentale. Ce qu’il annonce n’est pas reluisant, mais peut être que les robots et les ordinateurs seront la solution.

 

On le voit avec le plan du Japon pour les robots en tant qu’aide aux personnes âgées dans les années qui viennent.

Le robot qui rêvait.

dimanche 24 août 2008 236

Ce n’est peut être pas le meilleur des livres d’Isaac Asimov, mais il pose des questions qui sont réellement d’actualité aujourd’hui.

De plus, sa conception des trois lois de la robotique : tout un édifice de pensée et de philosophie qui me plait particulièrement.

 

Je vous conseille la lecture de ces quelques nouvelles, mais toute son oeuvre est source de félicité mentale. Ce qu’il annonce n’est pas reluisant, mais peut être que les robots et les ordinateurs seront la solution.

 

On le voit avec le plan du Japon pour les robots en tant qu’aide aux personnes âgées dans les années qui viennent.